McDonald's Belgique lance la plateforme 'Les déchets, on en fait notre affaire'

Mardi 22 mai 2018 — McDonald’s Belgique et ses franchisés lancent, aujourd’hui, une plateforme destinée à personnaliser la problématique des déchets sauvages : ‘Les déchets, on en fait notre affaire’. Une initiative soutenue par les Ministres Marie Christine Marghem, Céline Fremault, Joke Schauvliege, Carlo Di Antonio et la Secrétaire d'Etat Fadila Laanan. Dans la foulée et suite à des échanges avec la Ministre Céline Fremault, McDonald’s Belgique supprime ses pailles en plastique dans un certain nombre de ses restaurants à partir du mois de septembre.

A l’occasion du 40ème anniversaire de McDonald’s en Belgique le 21 mars dernier, McDonald’s Belgique et ses franchisés dévoilaient leurs nouvelles ambitions pour les 5 prochaines années en termes d’environnement et d’emploi, 2 thèmes qui sont indissociables du développement des restaurants en Belgique. En matière d’environnement, ils ont l’ambition de réduire de 20% les déchets sauvages, et ce grâce à 3 types d’actions de terrain : le nettoyage des alentours des restaurants, les collaborations locales avec les communes et la sensibilisation des équipes et des clients.

Sensibiliser en personnalisant la problématique

Aujourd’hui, McDonald’s Belgique et ses franchisés concrétisent leur ambition avec le lancement d’une nouvelle plateforme baptisée ‘Les déchets, on en fait notre affaire’. « Celle-ci permet à chacun de personnaliser la problématique des déchets sauvages en embellissant le symbole - très connu et pourtant anonyme -  de la poubelle avec son portrait accompagné de la mention ‘Les déchets, on en fait notre affaire’. Dès lors, chacun peut montrer son engagement avec sa propre icône et la partager sur ses réseaux sociaux. Quelques clients ont déjà pu expérimenter l’expérience de la personnalisation : lors de leur commande au McDrive, ne se doutant de rien, ils ont reçu leur sac de livraison personnalisé. Les portraits ont été réalisés au moment même par l’artiste Musketon. Nous avons également prévu du matériel d’affichage dans les restaurants pour sensibiliser nos clients. », explique Stephan De Brouwer, Managing Director de McDonald’s Belgique.

A l’occasion du lancement de la plateforme, les Ministres Marie Christine Marghem, Céline Fremault et la Secrétaire d'Etat Fadila Laanan ont posé avec leur sac de livraison personnalisé pour montrer leur soutien à la campagne de sensiblisation contre les déchets sauvages.

Pour Marie Christine Marghem, Ministre fédérale de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable : « Je salue les initiatives qui ont permis à McDonald’s de réduire drastiquement son empreinte écologique que ce soit pour la production, la conservation et la distribution de ses produits. Mais aussi en ce qui concerne la conception et le recyclage de ses emballages. Ce travail, en amont et en aval, témoigne d’une stratégie globale dont devraient s’inspirer d’autres grands groupes à dimension internationale. »

« Il est essentiel que les entreprises tiennent compte des enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans le developpement de leurs activités. Dès lors, je me réjouis de voir naître ce type d’initiative, qui sensibilise de manière ludique les citoyens à l’environnement et à la propreté. Il y a évidemment du chemin à parcourir mais c’est un pas dans la bonne direction », réagit Fadila Laanan, Secrétaire d’État en charge de la Propreté publique à la Région de Bruxelles-Capitale.

« La lutte contre les déchets sauvages ne peut être gagnée que si elle est soutenue par tous. C’est pourquoi je suis heureuse que McDonald’s prenne ses responsabilités face à cette problématique. » explique Joke Schauvliege, Ministre flamande de l’environnement.

Des pailles en carton en test : un pas de plus pour l’environnement

A la rentrée, McDonald’s Belgique supprimera les pailles en plastiques dans un certain nombre de ses restaurants pour les remplacer par des pailles en carton. « Nous sommes heureux d’annoncer qu’à partir du mois de septembre, les pailles en carton seront en phase test dans 7 de nos restaurants à Bruxelles et à Namur. Au cours de la phase test, nous recolterons l’avis des clients. D’autre part, les pailles ne seront plus distribuées systématiquement mais à la demande du client. Nous nous sommes engagés à réduire notre impact environnemental et grâce à ce nouveau système nous permettrons de diminuer le gaspillage et le volume de pailles. Il en va de notre responsabilité en tant qu’acteur de la vie locale d’agir sur les défis sociaux et environnementaux qui touchent les Belges. » explique Stephan De Brouwer.

Pour la Ministre bruxelloise de l’Environnement, Céline Fremault, qui travaille actuellement sur un texte visant à supprimer les pailles en plastique, cette initiative est salutaire.

« Aujourd’hui, tout le monde se rend compte de l’impact du plastique sur l’environnement et particulièrement l’environnement marin. Si la matière plastique n’est pas à bannir, certains objets à usage unique ont un impact totalement disproportionné par rapport à leur utilité. C’est dans ce sens que je souhaite interdire à Bruxelles  l’utilisation des pailles en plastique à usage unique ; une première impulsion avant une interdiction plus large des « Single Use Plastics » que devrait présenter la Commission européenne dans les prochains jours. Nous sommes donc très fiers de participer à cette première avec McDonald’s Belgique. Un projet pilote sur 6 restaurants bruxellois et avec une telle entreprise est un symbole fort de la volonté croissante de McDonald’s, mais aussi d’une grande partie du secteur industriel, d’évoluer vers des modèles plus circulaires et plus respectueux de l’environnement. » se réjouit la Ministre.

La durabilité au cœur de nos préoccupations

La durabilité constitue un élément important pour McDonald’s Belgique qui a adopté une série de mesures ces dernières années. « Dès son arrivée en Belgique, McDonald’s a mis au point une politique de développement durable approfondie jalonnée de nombreuses initiatives telles que le recyclage de nos emballages et de notre huile de friture en biodiesel, l’utilisation d’une énergie 100% verte dans tous nos restaurants ainsi que le développement de notre propre système de collecte et de gestion des déchets : le Green Truck. Nous continuons chaque jour à innover et à améliorer constamment nos processus d'approvisionnement, d'emballage et de transport pour réduire notre empreinte écologique. » conclut Stephan De Brouwer.

Pour tout complément d’information, rendez-vous sur :

FR : onenfaitnotreaffaire.be

NL : wetakeitpersonally.be

www.mcdonalds.be

Film McDonald's - Campagne durabilité

Kristel Muls McDonald's Belgique