Jean-François de Verviers et sa famille ont passé les légumes de McDonald's Belgique à la loupe

Samedi 16 juin 2012 —

  • 23 Quality Scouts ont attentivement observé le parcours effectué par les légumes de McDonald's Belgique du champ au restaurant.
  • Jean-François de Verviers et sa famille étaient aussi de la partie
  • Toutes nos sortes de salades sont cultivées en terre. Une fois récoltés, les légumes sont acheminés le plus rapidement possible à l'usine et stockés dans un espace réfrigéré. Ils sont ensuite préparés et livrés dans nos restaurants. La salade que vous dégustez garde alors toute sa saveur et sa fraîcheur.
  • Les salades se composent de 6 variétés de laitues de saison et sont préparées quotidiennement dans les restaurants.
  • Plus d'infos sur www.rienacacher.be

Bruxelles, le 16 juin 2012 - Salades iceberg, batavia, lollo rosso, carottes, concombre et tomates... Savez-vous d'où proviennent les légumes de McDonald's Belgique? McDo Belgique a invité des consommateurs à mener l'enquête. Du champ au plateau en passant par l'entreprise de coupe de légumes, les participants ont suivi les légumes à la trace.

Aujourd'hui, 5 jeunes familles se donnent rendez-vous pour découvrir le chemin parcouru par les légumes de McDonald's Belgique. Vers 10 heures, le groupe atteint son premier objectif : Van Gorp Greenfood. L'entreprise fournit les légumes - salades, tomates, concombres et carottes - aux restaurants de McDonald's Belgique.

10h00 : visite de l'entreprise de coupe des légumes

Munis d'une veste de visiteur, de bottes et d'un filet à cheveux, les participants se lancent à la découverte des coulisses de l'entreprise. Ils apprennent que cinq à dix camions livrent chaque jour les légumes frais. Après avoir été récoltés, les légumes sont transportés aussi vite que possible à l'usine. Chaque chargement est pesé et muni d'une étiquette de traçabilité. Un échantillon est prélevé de chaque cargaison et contrôlé sous tous les angles. Ces contrôles portent essentiellement sur la présence d'éléments étrangers au produit, sur la qualité et la présence éventuelle d'insectes.

Ensuite les légumes sont prêts à être travaillés. Un nettoyage manuel est essentiel. Les feuilles externes, le trognon et les éventuels défauts de qualité sont éliminés et sont ensuite coupés. Ils continuent leur chemin vers la trieuse optique où toutes les imperfections éventuelles sont enlevées. Les légumes sont ensuite lavés sous un jet d'eau d'1°C, et passent par la centrifugeuse pour être séchés. Ils seront ensuite pesés et emballés.

Les lignes de production sont nettoyées et désinfectées quotidiennement. La composition, la dimension, l'odeur et la saveur des produits fournis sont contrôlés en laboratoire et des analyses microbiologiques sont effectuées au quotidien. Chaque paquet est muni d'une étiquette permettant de savoir, à la minute, où et quand les produits ont été emballés. Par jour, pas moins de 20.000 kilos de légumes frais peuvent ainsi être coupés par l'entreprise. Les déchets seront destinés pour l'alimentation de bétail.

12h30 : halte chez un producteur de salades

Après cette visite, le groupe fait un retour dans le temps : le champ de l'agriculteur, l'endroit où tout commence. C'est à cet endroit que les jeunes plants de salade iceberg sont plantés et atteindront leur taille de maturité. La germination des graines de légumes se fait dans une serre

qui ne faisait partie de la visite. La germination se fait en l'espace de 48 heures. Il faut compter 2 semaines en été et 8 semaines en période hivernale pour que chaque graine se transforme en petit plant de salade. Les petits plants de laitue quittent alors la serre et prennent la direction des champs pour y être plantés de manière semi-automatique en terre. Entre 5 et 6 semaines en été et entre 8 et 9 semaines au printemps et en automne sont nécessaires pour que les plants atteignent leur maturité.

Le groupe a donc pu se rendre compte de la manière dont les laitues sont plantées, cultivées et récoltées. Annuellement plus ou moins 13 millions de plants de salade iceberg sont cultivés.

15h30 : visite d'un producteur de tomates

Les familles prennent la route pour Boechout, l'un des producteurs de tomates installé dans la région d'Anvers. En saison estival, la Belgique fournit presque 40% du volume total de tomates charnues de Van Gorp Greenfood.

 

16h30 : un stop bien mérité

Après avoir inspecté les champs et l'entreprise de coupe, l'équipe fait une halte bien méritée dans le restaurant McDonald's de Wijnegem. L'occasion de faire un tour en cuisine.